RIM ne veut pas lâcher Adobe Flash pour son PlayBook

Par -

Adobe a annoncé l’abandons du développement de Flash pour appareil mobile, tout en proposant aux programmeurs tiers de poursuivre le travail sur leur propre version . C’est le cas de RIM qui a fait de la gestion des contenus Flash un argument commercial pour son ardoise numérique PlayBook. Du coup, l’entreprise compte bien utiliser tant qu’elle le pourra le code Flash qu’elle utilise.


RIM ajoute : « nous possédons une licence du code source de Flash Player et nous allons continuer à travailler dessus et sortir notre propre implémentation pour notre Blackberry PlayBook ». Seul hic, le constructeur canadien veut maintenir une technologie que son créateur Adobe abandonne pour de bonnes raisons (bien que celles-ci ne soient pas avouées), avec en premier lieu la lourdeur en données du format Flash, développé initialement pour les PC et non pour les appareils mobiles tactiles.