Le surchauffe du Galaxy S III n’est qu’un canular

Par -

Vous aurez surement entendu de l’affaire de surchauffe du Galaxy S III qui a fait le buzz sur la toile, mais rassurez-vous il n’y a rien de vrai dans tout ça puisque ce n’est qu’un canular.

En effet la photo d’un Galaxy S III explosé qui circulait sur le net depuis un bout de temps n’est qu’un canular, une tromperie puisqu’après une enquête demandée par la marque coréenne, à une société indépendante, pour déterminer la cause exacte des dommages subis la chaleur, il s’avère que c’est l’utilisateur, ou un tiers, qui a endommagé son mobile. Voici un extrait de la conclusion de cette enquête : «la seule façon possible de produire des dommages semblables à ceux enregistrés dans les dommages d’appareils endommagés pour l’utilisateur était de placer les appareils ou pièces détachées dans un micro-onde.»

Depuis le possesseur du Galaxy S III dit “explosé” est revenu sur ses déclarations initiales en publiant sur boards.ie, qu’il était le responsable de cet endommagement. C’est écrit en anglais, mais SnowTech vous fournit la traduction 😉 :

À propos de Samsung Galaxy S3

Je voudrais retirer ma déclaration originale. Les dégâts sur le téléphone ont été causés par une autre personne qui tentait de récupérer le téléphone qui a subi une infiltration d’eau, ce qui plus tard a causé le dommage affiché sur le mobile. Cela s’est produit en raison d’une grande quantité d’énergie externe et il n’y avait pas de faute avec le téléphone. Ce n’était pas un acte délibéré, mais une erreur stupide.

Je suis incapable d’en dire davantage.

 

Voici le rapport de l’enquête :

Amicalement  Yassine