Une union russe contre la politique de l’oncle Apple

Par -

En Russie, trois opérateurs téléphoniques se déclarent favorable au rejet de la marque Apple et finissent par éliminer les I-Phones de leurs boutiques.

1277431-apple-store-russe

Tout à commencer en 2007. Avec la montée d’Apple sur le marché international, la volonté de se distinguer des autres opérateurs à pousser le constructeur californien à se montrer impitoyable sur le compte des opérateurs mobile, en imposant au début une messagerie virtuelle pour mettre des battons dans les roues de la politique des sms. Et ce n’est pas tout ! Apple revendique 30% des sommes facturées à chaque client mobile à quelques opérateurs comme le français Orange.

En Russie, on n’est pas aussi concilient qu’en France, car selon le blog PhoneArena, Vimplecom, MTC et Magefon, les trois plus grosses boites de téléphonie mobile, ont dit adieu à la vague Apple en Russie et ne renouvelleront pas leurs contrats pour l’Iphone 5S.

Le coup était dur pour les américains qui envisagent désormais d’implanter leurs propres magasins dans le pays et ne plus passer par les opérateurs locaux. La mission reste très pénible pour Apple surtout quand les trois opérateurs cités ci-dessous préfèrent se pencher vers Samsung et les terminaux équipés en Windows phone qui disposent désormais d’une part de marché de 8,3% contre 8,2% pour les iPhones.