Adobe tue finalement Flash

Par -

Après Microsoft qui a laissé tomber Paint. Maintenant, c’est au tour d’un autre emblème du début des années 2000, Adobe et son brillant Flash. La société arrêtera le soutien et la distribution de la plate-forme d’ici à 2020.

Flash est toujours utilisé sur de nombreux sites Web, même si l’avenir appartient clairement à HTML5. Toutes les grandes entreprises visent une transition en douceur d’ici la fin de 2020. Microsoft prévoit de désactiver Flash par défaut dans Edge. Safari et Chrome demandent à chaque fois qu’ils ont besoin d’exécuter le plug-in, même si vous l’avez installé.


Selon Google, l’utilisation quotidienne de Flash a chuté de 80% en 2014 à 17% en 2017 “et continue de diminuer”, donc, au moment où le support finit en 2020, il est très probable que personne ne le remarquera.

Amicalement.