E-Waste et reconditionnement des appareils électroniques

Par -

Des montagnes de déchets électroniques et minéraux endommagés, la technologie numérique a un impact social et environnemental puissant.

Nous avons besoin d’un nouveau vocabulaire pour imaginer une conception et une réglementation plus vertes de la technologie. Le vocabulaire existant est un peu léger, naturel et trompeur : nous nous connectons « virtuellement » ; nous travaillons dans un « Cloud » ; nous téléphonons avec des « mobiles » ; nous « diffusons » des programmes, des films et des messages « tweet » via des « server farms » .

De telles figures de discours nous ont fait croire que l’industrie des high-tech et équipements technologiques est un monde propre, loin de l’image de la cheminée avec la monstrueuse fumée noire.

Certes, nos appareils électroniques constituent de graves problèmes pour l’environnement pendant toutes les étapes de leur cycle de vie, mais surtout aux stades initial et final de la vie du produit. D’où l’émergence de termes comme E-Waste.

E-Waste et reconditionnement

Répartition de taux d’émission de CO2 durant le cycle de vie des tablettes selon Green-Alliance

Malgré toutes les ressources naturelles et produits chimiques utilisés lors de la production, nous jetons nos smartphones et tablettes en moyenne après seulement 20 mois pour en acheter un ou une autre (bien que leur durée de vie utile soit de 10 ans) et tous les 3 à 5 ans nous remplaçons nos ordinateurs.

Ces articles deviennent des déchets électroniques ou du E-Waste, qui sont définis comme tous les appareils de bureau et ménagers qui contiennent des circuits ou des composants électriques et qui fonctionnent sur piles ou sur une connexion électrique.

En fait, jusqu’à 90% des matériaux et composants d’un téléphone mobile ou tablette et 93% de ceux d’un ordinateur peuvent être recyclés.

Les déchets électroniques, s’ils sont correctement recyclés, peuvent devenir une bonne source d’argent plutôt que d’être un problème, d’où des opportunités de bonnes affaires.

iWaste : La gestion du E-Waste version Apple

Apple Renew, le service de reconditionnement d’Apple

Apple avait affirmé que plus de 37,6 millions de tablettes ont été vendues dans le monde au troisième trimestre 2019, dont 11,8 millions d’iPad. D’ailleurs bon nombre de ces nouveaux iPad achetés sont venus remplacer d’anciens modèles dans votre sac à main ou votre poche. Alors, qu’advient-il de ces anciens iPad une fois remplacés par le nouveau modèle plus brillant ?

Liam le robot de recyclage et reconditionnement

Lors de la Keynote de mars 2016, Apple avait discuté au sujet de l’impact environnemental de ses produits, notamment l’iPhone et l’iPad. La firme voulant encourager les pratiques de recyclage et de reconditionnement de ses produits, elle avait aussi introduit le nouveau robot de recherche d’Apple nommé Liam. Il s’agit d’un robot à 29 bras conçu spécifiquement pour la tâche de déconstruire et de recycler les iPhone. Liam est capable de démonter 1,2 million d’iPhone chaque année, offrant une solution respectueuse de l’environnement à tous ces anciens modèles. Les clients pouvaient donc envoyer leurs anciens appareils via le programme Apple Renew, et dans certains cas, vous pouviez même récupérer de l’argent.

Nous devons nous rappeler que les composants nuisibles ne sont pas les seules choses qui contribuent à l’impact environnemental des iPhone et iPad. Le plus gros problème est peut-être le cycle constant de mise à niveau vers la technologie la plus récente et la plus performante.

Dans le cas d’Apple, la tendance de la clientèle à changer d’iPad ou iPhone de temps à autre est renforcée sous plusieurs angles. D’une part, Apple a sans doute encouragé ce mode de consommation cyclique en lançant une nouvelle génération de ses produits chaque année. Les modifications majeures de conception sont enregistrées tous les deux ans, ce qui pousse les appareils vers le E-Waste, même s’ils fonctionnent toujours parfaitement. Et malgré les progrès qu’Apple a connus avec l’environnement à l’esprit, ce cycle constant aura toujours des conséquences pour la planète Terre.

Opter pour un appareil électronique reconditionné

La clientèle mondiale s’est penchée sur les produits reconditionnés. Résultat, lorsqu’un produit Apple vous intéresse, vous vous retrouvez avec un iPad reconditionné quasi neuf et vous économisez de l’argent. En effet, choisir une boutique spécialisée dans la vente d’appareils reconditionnés facilite et rend abordable la procuration des derniers modèles high-tech de la marque à la pomme.

De cette façon, les consommateurs font plus d’économie d’argent, moins d’appareils finissent par collecter la poussière et personne n’a plus à marchander avec un inconnu dans la rue pour se procurer un iPad.

Le reconditionnement comme solution pour lutter contre l’E-Waste

Les effets des déchets électroniques sur les personnes peuvent être directs, en effet les matériaux et composant constituants les appareils électroniques peuvent pénétrer dans l’eau et la terre et affecter la population en général à travers la chaîne alimentaire.

La meilleure stratégie pour préserver notre planète est d’encourager des pratiques de consommation écologiques comme soutenir une utilisation et une consommation responsables des ressources disponibles. Le reconditionnement d’appareils électroniques peut s’avérer être une pratique positive allant dans ce sens, tout en permettant d’économiser de l’argent et de faire de bonnes affaires.