Comment choisir son imprimante 3D ?

Par -

L’impression 3D est un univers excitant où vous pourrez laisser libre cours à votre imagination et à votre créativité. Cependant, afin de pouvoir se lancer dans cette activité passionnante, il faudra choisir la meilleure imprimante.

Pour info, l’imprimante 3D est un outil qui assure l’impression d’un objet en 3 dimensions. Cet appareil est très utile pour créer différents objets tels que des jouets pour vos enfants ou des accessoires de décoration. Afin de profiter de tous les avantages offerts par cet appareil, il est indispensable de connaître les principaux critères à respecter pour bien le choisir.

Imprimante 3D : la méthode d’impression

Le premier critère à considérer pour choisir une imprimante 3D est la méthode d’impression proposée par l’appareil. La technique la plus répandue est celle du dépôt de fil FDM (Fused Deposition Modeling).

Elle fonctionne grâce au dépôt de filament en polymère de plastique en couches fines et régulières pour concevoir un objet. Le filament passe dans un extrudeur où il atteint un état liquide ou semi-liquide par chauffage. La matière est ensuite déposée par une buse qui se déplace pour créer la forme de l’objet. De nombreux professionnels tels que Creadil.com proposent ce type d’appareil, car il s’agit de la méthode la plus utilisée dans l’univers de l’impression 3D.

D’autres méthodes telles que la stéréolithographie, la Selective Laser Stintering et la Continious Liquide Interface Production se rapprochent de ce procédé. Elles permettent d’obtenir une matière solide via une lumière, un laser ou les rayons UV présents sur l’imprimante.

Le type de fil de la bobine pour l’
impression 3D

Comme souligné ci-dessus, le dépôt de filament est la méthode la plus répandue sur le marché, notamment pour les imprimantes 3D dédiées au grand public. Pour acheter votre appareil, il faudra donc tenir compte du type de matière de la bobine de fil.

Vous avez le choix entre l’ABS (Acrylonitrile Butadiène Styrène) qui est l’une des matières les plus résistantes aux chocs et aux écarts de température et le PLA (PolyLactic Acid) qui est conçu avec des produits biodégradables et renouvelables. Il est également possible d’opter pour l’ASA (Acrylonitrile styrène acrylate) qui se rapproche de l’ABS avec une meilleure résistance aux rayons UV.

La vitesse et la qualité d’impression en 3D

Il existe plusieurs critères de choix pour une imprimante 3D : la vitesse, qui s’exprime en mm/s et correspond à la rapidité à laquelle se déplace la tête d’impression sur ses axes. Elle peut différer d’une imprimante à une autre, mais elle est souvent limitée par le type de filament utilisé (souvent entre 60 et 80 mm/s).

Quant à la résolution de l’impression, elle s’exprime en microns et correspond à l’épaisseur des couches déposées par la tête d’extrusion, généralement réglée entre 100 microns et 200 microns pour une impression 3D de qualité. La vitesse et la qualité d’impression sont étroitement liées : plus vous imprimerez avec une haute résolution, plus l’impression sera lente.

Impression 3D : 1 ou 2 extrudeurs ?

L’extrudeur est intégré dans la tête d’impression de votre imprimante 3D. C’est lui qui permet la fusion de la matière pour imprimer les objets. Avec deux têtes, ou un double extrudé, vous pourrez imprimer en deux couleurs, ou 2 matériaux, de manière simultanée. Avec un seul extrudeur, vous êtes obligé de faire des pauses afin de changer les matériaux ou les couleurs.