Comment la photogrammétrie aide l’archéologie ?

Par -

Sur les chantiers archéologiques comme dans le cadre des fouilles préventives ou programmées, la photogrammétrie est devenue indispensable depuis quelques années. Elle a connu des étapes successives qui lui ont permis de se perfectionner. Aujourd’hui, grâce à la numérisation, la photogrammétrie a permis des avancées considérables et a révolutionné l’archéologie.

La photogrammétrie c’est quoi ?

La photogrammétrie est une technique d’acquisition 3D utilisée en archéologie pour effectuer des mesures sur un espace, en se basant sur la parallaxe obtenue entre des images de différents points de vue. La photogrammétrie par acquisition 3D se caractérise par sa fiabilité et ses résultats sans commune mesure avec ceux proposés par les solutions utilisées il y a encore quelques années.

Elle permet, grâce à la visualisation d’un nuage de points 3D, de retrouver dans l’espace la position de chaque point de la surface visible d’un site de fouille, d’un monument ou d’un fossile photographié en se basant sur l’analyse de plusieurs photographies prises sous de multiples angles. Pour réaliser cette topographie, la photogrammétrie utilise des drones en plus des scanners 3D.

Entre calcul épipolaire, triangulation, autocalibration, détection et appariement des points homologues, la photogrammétrie nécessite de nombreux calculs, particulièrement complexes. Elle permet de parvenir à un nuage de points avec une densité variable selon la qualité des photographies et d’autres paramètres.

Quel est l’intérêt d’une visualisation 3D sous forme de nuage de points ?

Nous parlions précédemment de la visualisation en nuage de points 3D du site archéologique ou de l’objet scanné que réalise la photogrammétrie. Mais il existe aussi des logiciels de visualisation de nuage de points 3D. Si vous êtes archéologue, topographe ou géomètre, vous gagnerez à visualiser un site ou objet scanné en 3D en utilisant un logiciel spécifique intégrant le système Cloud.

Un logiciel intégrant le Cloud permet non seulement de traiter, de visualiser et de mesurer vos nuages de points mais aussi de les partager avec plus de facilité et de célérité une fois que la captation a été faite. Une solution cloud se distingue par sa capacité à charger en un bref espace de temps plusieurs To de données. Vous pouvez ainsi stocker vos nuages de points les plus lourds et les partager aisément avec vos équipes.

Par ailleurs, un logiciel intégrant le système cloud permet les prises de mesure sur les sites archéologiques les plus complexes. Il décèle tous les détails relatifs au site, monument ou fossile à topographier en mesurant les angles, les distances, les hauteurs, les surfaces et même les volumétries. Une telle solution vous aide à parfaire vos choix, à prendre des décisions éclairées et à apporter des actions correctives avec plus de justesse.

Quels sont les avantages de la photogrammétrie en archéologie ?

Au-delà de la visualisation 3D, la photogrammétrie permet l’enregistrement de toutes les données métriques des sites archéologiques, monuments et vestiges qu’elle permet de topographier. Elle favorise les prises de vue sous des angles divers, avec une précision sans pareille. Grâce à la photogrammétrie, vous pourrez fournir une ortho-image riche en informations.

Enfin, la photogrammétrie vous fait gagner un temps considérable. La nécessité de comprendre les vestiges est centrale en archéologie, au risque de perdre plusieurs informations importantes. Grâce à la photogrammétrie, vous profitez d’une analyse rapide des informations essentielles.